Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Claire F

AU FIL DES JOURS ET DES NUITS

A Pascal Gonthier

Dans le labyrinthe de mes jours

Les chemins se croisent

Les voies se répètent

Les destinations se mélangent

Les sorties se ressemblent

Les traces s’effacent

Les bobines s’emmêlent

Une direction dit parfois merde à l’autre

 

Dans le labyrinthe de mes nuits

J’attends quelqu’un

Comme le Minotaure

Attendait la venue de Thésée

Sans savoir  s’il allait le délivrer

Ou le tuer

 http://www.histoire-fr.com/images/thesee_terrassant_minotaure.gif

Dans le recueil d’Oliver Cousin, intitulé Sous un ciel sans paupière, j’ai particulièrement apprécié ce poème. J’ai aimé la référence mythologique à l’histoire de Thésée et du Minotaure, de même que l'opposition du jour et de la nuit. Le jour pourrait représenter le côté conscient, réel et la nuit pourrait faire référence aux rêves, au subconscient.


Pour l’histoire; Thésée a tué le Minotaure car celui-ci était un monstre (un homme surmonté d’une tête de taureau). Cette bête vivait dans le labyrinthe de Dédale en Crète, dans le royaume du roi Minos. Ce dernier livrait, tous les neuf années, 7 jeunes femmes et 7jeunes hommes afin de calmer le Minotaure. Thésée ayant eut vent de l’histoire et décida d’y mettre fin. Pour cela, il embarqua avec les 13 autres condamnés. Ariane, la bien-aimée de Thésée lui avait donné une pelote de laine afin qu’fois le monstre tué, Thésée puisse retrouver la sortie du labyrinthe.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Olivier C 29/12/2010 14:06



Bonjour Claire. Merci pour votre intérêt et pour le message sur mon blog (j'y réponds plus longuement qu'ici). Pour ce poème, je ne sais qui du Minotaure ou de Thésée est le plus à plaindre...
Bonne continuation !



Florine 28/12/2010 19:04



C'est trop triste, le pauvre Minotaure ! Maintenant je vois la légende d'un oeil neuf. Merci Claire !