Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Jérémy

Mon poème préféré du recueil est celui traitant du film "Gerry" ( Gus Van Sant, 2002) dans la mesure ou le personnage répondant au nom de Gerry est défoncé à l'héroïne. 

Il est très mal, il a un "bad trip"

 

"tous les muscles de son corps sont en bronze. S'est pétrifié. S'enfonce dans le sol, creuse"

 

L'ultime phrase est pour moi l'endroit où réside "l'humour" du poème :

le pauvre Gerry souffre, et tout le monde autour le regarde comme une bête de foire

 sans savoir le mal qu'il a.

 

"Les putes alentour, les junkies le regardent tourner"

 

 

 

Gerry Poster   link

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article