Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Mona

 

Le poème que j'ai préféré dans ce recueil est le 82 (page 91 au format pdf) :

 

Il me quitte et je reste seul : bien sûr que c'est invivable, chaque seconde encore plus douloureuse que la précédente. Mais mon unique point de fuite se bouche déjà : ma vie sans lui, je l'ai déjà écrite. Alors qu'en faire et vers quoi m'orienter ? Je me pose la question qui résonne entre les murs vides de notre ancien lieu de vie. Une autre crise du logement, autre fiction, déjà perdue.

 

En effet, on retrouve dans ce court poème un désepoir presque palpable, accentué par des mots simples mais forts. On sent dans ce texte la solitude de l'auteur, et son unique point de fuite : l'écriture.

Nous sommes en fait en train de lire bien plus qu'un poème :

nous lisons la délivrance d'un mal-être.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article