Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Sarah

 

Le cheveu doit respirer. Une coupe, c'est vivant. Bougez la tête.

Regardez. Il se remet en place de lui-même. C'est un signe.

Vous pouvez utiliser le

 

densificateur en tube

 

VERT

 

c'est  la même présentation que l'aérateur en tube

 

ORANGE

 

sauf qu'il est

 

VERT

 

vous en vaporisez à peine

 

                               les bulles se changent en lait

 

c'est

 

EXTRAORDINAIRE

 

Mon poème préféré du recueil est celui-ci.

 

D’une parce qu’il aborde un sujet (trop) peu traité en poésie : le cheveu, sa personnalité, sa vie…


Ensuite, je le trouve plutôt comique dans le ton et dans la narration (le coup du densificateur équivaut en gros à « En fait c’est la même chose, mais en pas pareil » X3).


Et puis pour finir, j’aime sa forme, la façon dont tels ou tels mots sont assemblés ou séparés, la mise en évidence de l’un plus que d’un autre (comme le « Il » qui accentue la personnification du cheveu je pense, ou le « EXTRAORDINAIRE » final qui exprime avec force l’extase que produit une coupe de cheveux réussie chez l’auteur(e) de cette œuvre (je dirais que la personne qui « narre » ici est un(e) coiffeur/coiffeuse)).

 

En bref un poème qui a tout pour plaire je trouve =) !

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article