Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Pauline

Bandeau Gargantua Magazine

 

 

Chers lecteurs, j'ai décidé de vous parler de la façon dont Grandgousier gouverne vertueusement et humainement son peuple.

 

Tout d'abord, c'est un roi généreux envers son peuple mais pas seulement, envers ses voisins également. Nous pouvons le constater au début du roman lorsqu'il organise un grand festin pour mardi gras, c'est à ce même festin d'ailleurs que sa femme va accoucher. C'est une grande fête où Grandgousier convie tous les villageois de Cinais, de Seuilly, de la Roche-clermault, de Vaugaudry... C'est un roi qui aime les plaisirs de la table, mais surtout qui aime les faires partager. 

 

Ensuite, c'est un roi qui a des valeurs familiales, par exemple losqu'il découvre la merveilleuse intelligence de son fils, il décide immédiatement de l'instruire chez les sophistes. Mais lorsqu'il se rend compte que cela abrutit Gargantua, il le confie à Ponocrate qui lui inculquera une éducation plus cadrée et saine, sur des thèmes divers tels que les sciences, la littérature, le sport, l'astronomie... C'est un roi qui aime son enfant et qui veut le meilleur pour lui.

 

C'est aussi un roi contre la prise du pouvoir par la force, il n'aime pas la guerre. Quand Picrochole décide de faire la guerre au royaume de Grandgousier, ce dernier refuse de se battre. Alors il envoie Ulrich Gallet parler en son nom pour comprendre la raison qui le pousse à briser une alliance et une amitié de longue date. Il a une grande confiance en ses hommes, et en retours son peuple lui est très fidèle. Même les contrées voisines, lors de la guerre, lui donnent de l'argent et des troupes sans qu'il ait besoin de leurs demander. C'est un roi respecté.

 

Je finirai par dire que c'est un roi bon et juste avec tout le monde, c'est pour cela qu'il est aimé. De plus il fait passer ses valeurs à son fils d'une part mais aussi aux gens qui ont fait des erreurs, il les remet dans le droit chemin sans les juger. Exemple avec le général Toucquedillon. 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article