Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Justine

La forêt nous ouvre son manteau apaisant

 

Nous y enfouissons nos petits bras nus

 

Les chemins sombres repoussent

 

des deux mains froides

 

le monde dans lequel nous tombons

 

Nous y entrons

 

 

 

Frères et sœurs nous accomplissons

 

la haine commune d'être enfermés

 

Nous détruisons les murs séparateurs

 

de cabanes ennemies

 

 

 

Sous les fusils de lumières pâles

 

Nous faisons des réserves

 

de pommes de pin

 

A genoux dans la forêt

 

Nous dénudons, comme nos bras,

 

Les racines des arbres naissants.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article