Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Martha

 

http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/84/The_confession.jpg

 

La Confession de Pietro Longhi

 

 

 

LA MARQUISE. d'une petite voix

- Bénissez-moi, mon père, parce que (silence) j'ai péché.

 

LE CARDINAL.

Avez-vous dit votre Confiteor ? Nous pouvons commencer, marquise.

 

LA MARQUISE. doucement au début, puis augmente en crescendo le son de sa voix.

Je m'accuse de mouvements de colère, de doutes irréligieux et
injurieux pour notre saint-père le pape.

 

LE CARDINAL.  l'interrompt en posant une main sur son bras pour la calmer

Continuez.


LA MARQUISE. calmement, sans baisser la voix en fin de phrase.

J'ai dit hier, dans une assemblée, à propos de l'évêque de Fano, que la sainte Église catholique était un lieu de débauche.

 

(silence, petit regard inquiet vers le cardinal)

 

LE CARDINAL. en baillant

Continuez.

 

LA MARQUISE. baissant les yeux 

J'ai écouté des discours contraires à la fidélité que j'ai jurée à mon mari.

 

LE CARDINAL. tournant vivement la tête vers la marquise

Qui vous a tenu ces discours?

 

LA MARQUISE. rougissant

J'ai lu une lettre écrite dans la même pensée.

 

LE CARDINAL. reprenant de plus belle

Qui vous a écrit cette lettre?

 

LA MARQUISE. d'un air malicieux

 

Je m'accuse de ce que j'ai fait, et non de ce qu'ont fait les autres.

 

silence - le cardinal réfléchit

 

LE CARDINAL. souriant comme un escroc

Ma fille, vous devez me répondre, si vous voulez que je puisse vous
donner l'absolution en toute sécurité. (se levant de sa chaise) Avant tout, dites-moi si vous
avez répondu à cette lettre.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J


Très belle présentation de l'article, j'aime beaucoup l'image qui fait un rappel De 1537



Répondre
F


C'est vrai, autant pour moi ! x) Dans ce cas, c'est juste un super jeu de scène qui mériterait tout comme celui de Margaux d'être filmé. A voir ?...



Répondre
M


je croyais aussi.


Mais la scène commence chez la marquise. A. dMusset indique qu'elle s'agenouille au pres du cardinal (lui meme assis) sur son "prie-Dieu"



Répondre
F

Très intéressant ! Mais juste une chose, je pensais que pour se confesser il fallait absolument aller dans un confessional... Je me trompe peut-être, je n'y connais pas grand chose !


Répondre