Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par François

 

 

                        Il est un pays superbe, un pays de Toscagne, dit-on, où encore une fois je voudrais retourner. Contrée onirique, fondue dans la chaleur de l'espoir, perdue entre les vagues et les clochers.

 

                 Ce pays de Toscagne n'est que joie, chaleur, plaisir et amitié, les rayons de soleil tourbillonnent et percent la tempête, aussi menaçante soit elle.

 

               On voudrait que Chronos nous laisse vivre, modeler le temps selon l'humeur, ne pas devoir un jour quitter le pays.

 

                Toute la richesse de cette région  se trouve dans le coeur de ses habitants, ses rêveurs ... Tous ne vivent que pour partager leur goût de la vie, le goût d'être heureux de rendre heureux.

 

                Des cathédrales symbolisant toute la foi en la culture humaine, perdues entre les mystiques dolmens, telle est la première vision de la Terre de Flocéliande, vos yeux et vos sens jamais ne se lasseront de ce paysage.

 

               Le plus fabuleux des mets de la Toscagne est son air: un mélange de toutes les saveurs et les sentiments des rêveurs, filtrés pour respirer un bonheur alchimique, si vous êtes conviés à une tempéte, préparez vous à un banquet des plus divins.

                    

               Regarder un rêveur dans les yeux ouvre une porte vers son coeur, aucune inquiétude, nous n'y trouvons que de l'or, obtenu par toutes ces émotions vécues ensemble.

 

               S'ouvrir à la Toscagne est comme une hallucination, des choses que l'on n'aurait jamais crus possibles tournent autour de vous, tout vous envahit un festival, l'extase des sens et de l'émotion ! Comme une hallucination ... pourtant ce pays a bien existé, et nous seuls pourrons le polir et l'empêcher de se briser...

 

 

 


                                                              Montage Francois

 

 

 

 

 

 

                        

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article