Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Philippine

 

Lors de cette prestigieuse représentation, j'ai été intriguée par l'occupation de la scène avec le décor en hauteur c'est-à-dire la maison de la maîtresse. Le fait que tout soit métallique, pour moi, était symbole de la pureté et de l'innocence de la part des pauvres bonnes.

Malgré ce côté 'blanc' et clair que le metteur en scène nous propose,

se révèle un côté sombre, meurtrier et ténébreux dont la scène nous fait part.

On remarque que la lumière est centrée en plein milieu du décor pour que l'on se sente en sécurité, mais nous laissant victimes du noir qui occupe considérablement la salle. 

lesbonnes-5-anne-gayan.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article