Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Sarah

Le jeu de l'Amour et du Brouillard...

  Brouillard

 

 

La première chose qui m’a frappée en entrant dans la pièce, c’est qu’elle était inondée de brouillard. Un brouillard qui, je pense, signifiait qu’il imprégnait la pièce, de théâtre cette fois, laissant présager un scénario flou.

 

Ce n’était pas un brouillard franchement dense. Quand Lisette, puis Silvia, sont arrivées sur scène, on distinguait globalement leurs personnages, mais leurs visages ne se prononçaient pas réellement dans brouillard. A mon avis, cela traduisait déjà un trouble au niveau de leurs identités, comme des masques qui se confondent. Le brouillard semblait symboliser l’un des thèmes principaux de la pièce : les masques, et les relations qu’ils se créent avec d’autres masques. D’où une sérieuse confusion chez les personnages qui se trouvent derrière les masques…

 

Au fur et à mesure, le brouillard se dissipe pour enfin laisser place au beau temps (deux mariages pour le prix d’un arrangé à la base XP). Mais non sans mal… C’est pourquoi je trouve que le proverbe japonais que j’ai ajouté à l’image est adapté à cette pièce (sans compter qu’il me fait drôlement penser à l’éventail qu’agitait nerveusement Lisette à tout bout de champ). Car au final, même si l'amour rend aveugle, il trace toujours la bonne route et dissipe le mensonge.

 

Bref, pour résumer l’idée, je dirais que le brouillard est l’allégorie du quiproquo.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sarah 30/11/2010 18:17



Mais de rien mademoiselle, je suis ravie que mes élucubrations intéressent quelqu'un ;)



Martha 28/11/2010 21:03



Super Sarah ! je n'avais fait aucun rapprochement, merci. Tu m'éclaires :-)



Sarah 28/11/2010 20:07



Whaou o_O ... Merci Florine ^^" ... Disons qu'une fois que j'ai trouvé un truc je pars très vite dans mes délires XD ! C'est juste ma vision de ce brouillard, je peux me tromper mais le but est
justement que chacun l'interprète comme il l'entend je pense. Et merci à toi aussi Léa, c'est gentil =)



Lea 28/11/2010 11:02



J'aime beaucoup! T'as géré! 



Florine 28/11/2010 10:46



Génial, c'est génial !! Tu es un génie ! Enfin bref, j'avais aussi pensé que le brouillard au début de la pièce était quelque chose d'important mais de là à trouver une analyse aussi complète...
Bref, c'est génial.