Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Mathilde

 

Cher poème Rêvé pour l'hiver, je veux te déclarer la joie et la passion que j'ai ressenties en te lisant.

Savais-tu que je te trouve enivrant car rien qu'en ne lisant tes premières lignes je veux dévorer la suite, tu m'as envoûté et ça je ne l'oublierai jamais.

Ton charme, je dirais qu'il se décrit grâce aux points de suspension qui apparaissent exactement 3fois dans ton poème, ce qui met le doute et nous oblige à deviner ce qu'il va s'en suivre.

Tu nous décris bien certaines scènes pour que nous puissions imaginer les mêmes images que toi, comme par exemple "L'hiver, nous irons dans un petit wagon rose

 Avec des coussins bleus."

Et puis, tu nous dévoiles ton hommage A... Elle. Mais qui est-elle Elle? C'est donc un autre mystère et une autre énigme à résoudre.

J'apprécie autant ta 2ème strophe :

"Tu fermeras l'oeil, pour ne point voir, par la glace,

Grimacer les ombres des soirs,

Ces monstruosités hargneuses, populace

De démons noirs et de loups noirs." 

Je la trouve très touchante car tu ne veux pas que Elle voit des monstruostés derrière la glace.

 

Je vais conclure en te disant que je ne pourrai jamais t'oublier et que tu resteras à jamais graver dans mon coeur Rêvé pour l'hiver, et que tu es l'un des plus magnifiques poèmes que j'ai jamais lu.

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article