Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Louise

 

Chères Veillées (I),


il est grand temps que je te fasse part de quelque chose.

Dès que je t'ai lu, j'ai ressenti une émotion profonde, indescriptible.

Je te porte une grande affection, pour tout ce que tu es, ce que tu as et n'as pas.

Tu as la simplicité. Pas de superflu, juste l'essentiel, afin de simplement nous guider vers un sens qui nous est forcément intimement lié.

Tu as la lumière, elle émane de toi comme un halo qui me réchauffe. Des visions rapides et éclatantes de clarté se bousculent dans ma tête chaque fois que je te vois.

Tes lignes sont empreintes de beauté, de sensations heureuses, vives, mais douces, apaisantes. Pleines d'optimisme, mais calmes.

Tu es comme une main qui se pose sur mon épaule quand je pleure.

Comment ne pas éprouver de la joie en te lisant ? Je n'ai toujours pas de réponse à cette question... 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article