Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Léa KC

 

Veillées, O veillées,


j'ai tant besoin de vous,


je me dois de dire avant de vous expliquer pourquoi je vous ai choisi, que ça a été une évidence totale, je vous ai lu et j'ai su que vous étiez mon préféré. Je suis tombée amoureuse de votre légèreté, de vos phrases courtes mais fortes. Je crois que j'adore tout particulièrement les deux dernières phrases

"- Était-ce donc ceci ?
-  Et le rêve franchit. "
Ces deux phrases de fin me donnent des frissons, ce sont sûrement les plus belles phrases jamais écrites à mes yeux. Je pense aussi que vous me plaisez autant car vous me faites penser au poème Éternité de Saison en enfer -il ne vous arrive évidemment pas à la cheville - qui est un poème que j'aime aussi énormément. En vous lisant, j'ai l'impression de rêver, de ne pas avoir besoin de me prendre la tête. C'est sans doute juste parce que vous me parlez de l'amitié, de l'amour et de la vie, et ça me suffit. J'avais juste besoin de vous envoyer tout mon amour, car je suis tombée éperdument amoureuse de vous.


 

(Veillées, page 226)

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article