Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Agathe

Chère Sensation,

 

 

         Je dois t'avouer qu'à la lecture de tes courts et beaux vers, un frisson étrange m'a parcouru. En quelques mots, de merveilleux souvenirs lointains et presque oubliés me sont revenus à l'esprit et une douce nostalgie m'a rempli le coeur. Je me suis rappelée de cette époque, où la liberté était ma seule philosophie. Le vent qui me caressait les joues et faisait voler mes cheveux, je l'ai senti quand je t'ai lu. J'ai aussi senti l'herbe fraîche sous mes pieds, j'ai revu les paysages de cette belle campagne perdue. Tu as réussi à me rappeler à quel point j'ai été heureuse.

Ô Sensation, je dois te l'avouer, tu m'as troublé, tu m'as touché.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article