Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Francesca&Andrea


Le vent, soupir  de la terre

Transporte les parfums, un orage de beauté.

L’aube, renaissance de la nuit

Est la source de la vie, de la nature

Qui sans l’homme est un lieu sauvage

Mais aussi très doux avec ses couleurs.

L’eau, pleur de la terre

Souffrance de la  méchante humaine

Se dissimule entre les grottes

pour éviter une vague de honte.

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MLB 29/01/2010 17:04


J'aime particulièrement la métaphore filée de l'eau dans les derniers vers, jusqu'à la vague qui emporte le poème.


Juliette 26/01/2010 17:47


 Wow ! Superbe ! Comme Adrien, je suis d'accord avec vous aussi ...


François 26/01/2010 12:10


super joli *-*


Adrien 26/01/2010 11:52


Treès beau poème, il est très bien écrit et surtout je suis d'accord avec vous ^^