Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Arthur

 

Je me suis ici réfugié pour échapper à mes pensés, mes précieuses sont loin désormais. Le lieu est froid et sec, les dalles sont lourdes sous les carreaux. Par le bas, la culture se fait muette. Par mon devant, je vois une embouchure emprisonnée de barreaux de bronzes. J'entends sur le dessus, des voix sans visages, des murmures solubles. Silence .   .   .

Je les entends qui marchent en lézardant les murs, ils passent enfin et se taisent sur une porte close. Silence   .   .   .

Le pauvre chose rédigeant entend des souvenirs s'en revenir, un râle de foudre se fait entendre. Silence   .   .   .

Je me risque à remonter, et je vis un étranger, de milles miroirs vêtu, ce fut moi sans mes pensées. 

 

Le 31 Janvier de la nouvelle année .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article