Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Florence

 

 

_______Des merveilles vermeilles inondent ton paysage, des coulées de limonade glissent, claires et limpides, sur les rochers rageusement éparpillés. La mousse satinée de l'écume aveugle et mes yeux pleurent. Silencieusement, inexorablement, les joues sableuses s'inondent de perles ou de diamants, je distingue plus. Ça ressemble à des cristaux transparents et acides, le genre qui t'arrache l'iris-pupille-cristallin et t'empêche de voir quoi que ce soit -sauf le bleu lucide de ce microcosme. La vision impitoyablement brouillée par la pluie humaine, on ne distingue plus la magie nouvelle de l'univers tout proche. Oubliant le vent et la fierté, on se laisse bercer par les sanglots -chant envoûtant des sirènes.

 

 

---------

 

 

Il était une fois... un fou qui croyait que les larmes étaient sucrées. Alors que tout le monde sait que c'est salé. Il a été jugé coupable de poésie non autorisée sur la voie publique. End •••

 

Commenter cet article