Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Léa

12.XII.2012


En vain, j'ai poursuivi ma redemption mais le poids de la culpabilité était bien trop lourd à porter. Longtemps, j'ai erré, perdue entre mes rêves et mon devoir sans m'abandonner complètement au desespoir. Malgré la solitude, je n'étais pas seule. Je fuyais les regards, les sourires, les mots doux de la chair sanglante avec un masque du même jeu. En quête de mon insoucience perdue à l'aube de l'enfance, j'ai tenté de réccupérer ce maudit trésor à jamais arraché. J'ai désiré ardemment fermer les yeux sur ce monde mais le ciel restait sourd à mes prières. Alors j'ai effacé le sang bleuté avec mes propres larmes tout en avançant vers un nouveau lendemain. J'ai gardé l'espoir dont on m'avait fait don et j'ai rejeté la haine qui pesait sur mon cœur. J'ai renoncé. Je crois. Cependant, je n'ai pas oublié tes fleurs sombres, ni même le doux parfum des étoiles du crépuscule. Je voulais juste marcher sur ce chemin où j'aurais pu enfin être moi-même. J'ai renié mon sacrifice aux prix de ce deuil. Et sans me retourner, je me suis dirigée vers la liberté. Egoiste, j'ai continué ma quête vers cette vie meilleure en promettant de ne jamais oublier.

 

Te souviens-tu de cet instant ?

Ce jour là, j'ai vécu.

 

Commenter cet article

Aude 23/12/2012 17:23


J'aime , ses magnifique ! 

Thibault 19/12/2012 18:45


Très beau poème !

Jeanne 19/12/2012 16:35


Je dirais même plus qu' époustouflant : merveilleux, excellent, brillant ! :)

Elisa 19/12/2012 14:43


Magnifique !

Anne-Gabrielle 19/12/2012 13:29


Epoustouflant! J'adore, ce poème est magnifique! :)