Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Arthur

 

La route noire se désemplit de son désespoir dans le chancelier, seul et mal accompagné. Le coeur, écoeuré de boissons fraîches, tend vers la timbale et la cloche, tandis que la tête, gueularde et honnête, crie à tout va '' La société les emportera, la femme est sale, perversion des hommes et l'homme est fourbe, il s'en assomme de plus belle, qu'aurais-je pu espérer de la plus belle ? '' Le faiblard suivant, faible et titubant, arrose le défaitiste d'espoir de victoire. L'homme, en sa matière, ne peut que s'en repentir, car de là naît son dési . Quant à la figure blonde qu'il espère, elle semblait pleurer dans son verre, des larmes de sincère regret. Seul, l'homme en peine lui rédige et en lettre et en mots et en vers et en prose, une poésie de toutes choses.

 


 


Commenter cet article