Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Corentin R.

 

Un beau matin d'été, alors que la neige commençait à peine à fondre,

Quelques cerfs, dont un cornichon, 

s'amusaient à se lancer des cumulus. 

 

Le plus gros des cerfs, Elaphe de son prénom, craqua en largeur. 

non pas que ses nerfs, réputés fragiles, se soient rompus de rage ou de désespoir pendant le jeu, non, il craqua, au sens propre du propos. 

 

Son flanc droit se fendit en deux, et, le cornichon, 

toujours disposé à s'amuser, 

y lança un cumulus qui, instantanément, s'y engouffra. 

 

Logiquement, Elaphe s'envola. 

 

 

 

 

Et c'est ainsi que naquirent les cerfs-volants.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MLB 05/01/2014 16:23


Très joli conte de Noeël, avec beaucoup d'ampleur dans l'écriture !

Zoé 25/12/2013 20:47


Absolument génial !