Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippine

On entend, malgrè la lune d'octobre, ces étrangers qui sont redevenus silencieux

Ils parlent des langues si rares et appellent au secours dans la nuit

Gardant pour eux une main, un bras, des seins, un corps, elle partira

Torches de musiques entre les rondeurs de cerise et des chiens

Et l'intimité de ces inconnus serait cavalières des étoiles,

Autour de l'

o

m

b

r

e.

Traversant la rive : une femme, presque rien

Traversant la rive : une femme de foudre.

Traversant la rive : une femme appelle le secours des chiens

 

Secours qu'appellent les chiens

Commenter cet article