Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Florian

 

Le feu que je prenais à pleines mains

    aux flots de ta chevelure

Tous ces yeux ouverts qui font la carte des mers   

    par les rames soucieuses qu'en cette toile hissée blanche

au désir d'un noir glissé d'étoile

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MLB 08/12/2013 18:53


C'est très beau.