Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Clémentine

 

faire commerce avec l'hiver, caresser son visage comme on caresse le visage de l'aimée, quand l'heure est à la compassion quelqu'un dessine une maison froide. tout a été dit sur la chose, la chose est sans avenir, nous caressons la main du temps. Je ferme les yeux, je me rencontre.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article