Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par maelle

La mer recrache.

 

Un jour, elle croit que le saule lui parle.

 

Elle a perdu le désir.

 

Des cailloux que tu changes de place, tout le long du jour.

 

Plein la bouche.

 

Elle connaît cette mère.

 

Au balcon s'approche la nuit, elle reste un peu dans l'ouverture,

"qu'est-ce que tu fais à la fenêtre?"

 

Parfois, par la fenêtre, on aperçoit ce coin de monde,

parfois, on rêve aux fenêtres.

 

La mère bruisse à la maison.

 

Soudain.

 

Le ciel en rit, défile en reflets, se mire, se coiffant en passant.

 

Ne reste.

 

l'enfant écoute,

 

Disant le trouble.

 

-soif- elle ne raconte.

 

Un visage fantôme énigme voile...

 

 

Commenter cet article