Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Héloïse

              Zoo Magazine

 

 

Chers lecteurs, j'ai le plaisir de vous annoncer que nous entrons dans la cinquième saison de ce magazine et que donc pour marquer cet évènement, nous avons choisi de vous présenter toute une série d'articles sur l'Homme. 


Comme premier article, je vous propose de vous plonger dans le monde du cinéma avec un dessin animé intitulé Le Château des Singes de Jean-François Laguionie. Je l'ai choisi parce qu'il illustre parfaitement la question qui est posée dans la pièce de théâtre de Vercors, Zoo ou l'assassin Philanthrope : "Sommes-nous capables de différencier un humain d'une autre espèce animale ?". En d'autre termes, il y a une réelle réflexion sur l'Homme dans ces 2 oeuvres.


En avant goût, je vous invite à regarder la bande-annonce de ce dessin animé ! 

 

 

source

 

Il y a donc dans ce film 2 mondes qui se dégagent :

 - Le monde du haut (les arbres, le ciel) est bon 

- Le monde du bas (la terre, l'eau) est mauvais


On peut retrouver le problème "Sauvages" contre "Civilisés" dans cette opposition : les singes qui vivent en haut sont sauvages mais heureux et ceux qui vivent en bas sont civilisés mais malheureux. 


Dès le début selon leur monde les singes ont ou n'on pas certaines caractéristiques physiques : les tenues plus ou moins rustiques, leurs oreilles, leurs cheveux opposés au perruques et aux chapeaux. De plus, les singes d'en haut sont souples et grimpent aux arbres tandis que ceu d'en bas sont raides et droits. 


Mais il y a aussi des caractéristiques morales qui différencies les deux mondes : le langage est différent, les modes de vie aussi, et même l'état d'esprit varie.


Ces choses nous renvoient encore une fois à des remarques et observations faites dans la pièce de Vercors lors du jugement de Douglas Tempelmore.


Mais le plus important, ce qui a fait que nous choisissions ce dessin animé, c'est que derrière toutes ces différences, il y a un aspect philosophique très marqué : les singes "d'en bas" représentent en quelque sorte la culture tandis que les singes "d'en haut" représentent la nature. Ainsi, il y a un lien parallèle qui apparaît de lui même entre "Sauvages" et "Civilisés".

 

 

•Héloïse

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Candice 25/10/2012 18:18


Le film correspond bien au livre

Juliette V. 25/10/2012 16:15


Ton article est bien en rapport avec le livre !