Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Louis - Maxime

I : Informer

 

L'oeuvre que nous avons choisie est Judith et la tête d'Holophernede Cristofano Allori. Ce tableau sur toile fut réalisée en 1613. Nous n'avons ni trouvé le support, ni la matière, ni les dimensions. La peinture appartient au genre religieux puisqu'elle représente une scène biblique, l'histoire de Judith et Holopherne. Le peintre, Cristofano Allori, est né en pleine Renaissance en 1577 et a vécu toute sa vie à Florence. Il meurt en 1621. C'était un peintre italien admirateur, entre autres, de Michel Angenottament pour sa technique des couleurs froides.

 

 

II : Analyser


Ce tableau nous semble caractéristique de la Renaissance pour plusieurs raisons. En effet, comme de nombreuses œuvres de cette période, les corps sont détaillés, mis en valeurs ; notamment les visages (par exemple la tête d'Holopherne). De plus Alloriutilise des couleurs vives, le jaune et le rouge de la tenue de Judith ou même le blanc du voile de la servante. On peut noter que le tableau représente une scène biblique, religion majeure en Europe durant la Renaissance. On remarque également que le peintre a inséré une référence à la lecture, au savoir en dessinant un livre dans le coin inférieur de la toile. Pour conclure, le tableau a été peint en 1613, en plein dans la période de la Renaissance, à Florence, capitale de la Renaissance et par un admirateur de Michel Ange, un des plus grands artistes de l'époque.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/54/Cristofano_Allori_002.jpgSource image


 

III : Créer : le tableau parle !


Judith et Holopherne

Acte III

 

Scène VI

 

Dans la chambre d'Holopherne

 

Judith (tenant la tête d'Holopherne), La servante

 

 

La servante entre dans la pièce horrifiée et paniquée.

 

La servante

Judith ! Qu'as-tu donc fait ?! Non, non ce n'est pas possible ! Pourquoi ?

 

Judith

Il le méritait.

 

La servante

Certes, Holopherne est un tyran mais méritait-il un tel sort ? Il appartient à Dieu de punir les hommes et non à toi.

 

Judith

Tu n'as pas à dicter ce que je dois faire. De toute façon il est trop tard.

 

La servante

Mais as-tu seulement pensé à moi ? À nous ? Aux conséquences que cet acte peut engendrer ?!

 

Judith

Tais toi ! Je n'ai pas d'ordre à recevoir d'une simple servante !

 

La servante

Je ne te reconnais plus Judith. Où est donc passé la jeune fille que j'ai connu ? Où est donc passé la jeune femme que je connaissais ?

 

Judith

Pour l'amour du ciel, je t'en prie, je t'en supplie, va, fuis et ne reviens jamais. Adieu.

 

La servante

Oui je m'en vais et je peux te confier que c'est sans le moindre regret. Vous, (elle s'adresse au spectateur) pouvez vous m'aider dans ma fuite ?

 

 

RIDEAU

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article