Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Marine

 

Pour ne point rajouter la douleur de l'Occident, je me dois d'être sans mémoire,

sans mémoire pour rappeler,

sans mémoire pour dire,

sans mémoire pour contester,

sans mémoire pour recréer.

Ma mémoire est du plus loin que je la ressens de douleur et d'espérance. Et ma mémoire est d'esclavage, espérance de liberté. Et ma mémoire est de colonisation, espérance d'indépendance. Et ma mémoire est d'indépendance, la liesse et encore l'espérance trahie sur le règne des dictatures et autres impostures.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zoé 19/11/2013 10:28


Les deux extraits s'enchaînent vraiment bien, et le fait de les associer les rend encore plus forts !

Zoé 19/11/2013 10:25


Les deux extraits s'enchainent vraiment bien, et le fait de les associer les rend encore plus forts ! 

Marie 19/11/2013 10:22


Ces deux poèmes ensemble forment un très beau poème. :)