Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Léa

Avec deux poèmes issus du recueil Silence à vif de Mireille Fargier-Caruso, extrait de la première partie "Mémoire du silence" (page 7 et 8) j'ai constitué un nouveau poème. Je trouve que ce nouveau poème illustre bien l'impression que me laisse le receuil. Je retrouve une sensation de douceur, de souvenirs et d'images traditionnelles que l'on se fait de l'été, des beaux jours. Cependant, certaines phrases plus imprévues, m'ont surprise et forment avec délice une mélodie plus moderne, plus neuve.

 

Ecrire le matin sur la terrasse

à l'ombre du vieux pin

 

Tu restes seule dans le silence

 De la maison qui dort encore

 

une carte de géographie sur les genoux

le soleil prêt à mordre ce petit bonheur du jour 

 

Une douce fatigue

Comme après une marche au bord de la mer

 

laurier pin et lavande

un cerf volant lancé haut dans le ciel

 

Il y aurait un regard 

Par-dessus le mur

 

Des mots neufs,

ce fil qui nous glisse des mains

quelque chose s'épuise

à  notre issu

 

Avec devant toi

toujours

Un bouquet de tulipes

 

source de l'image http://4.bp.blogspot.com/__-UMq1Wps6c/S2Raf2nqWLI/AAAAAAAAAd8/paBUQvRidIo/s400/evhe-bouquettulipes-iris.jpg

Commenter cet article

Candice 26/04/2013 19:31


J'aime vraiment beaucoup