Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par François

 

 

attention je vais commencer à parler

 

comme un nuage de moucherons

 

dans mes gestes ça pue

 

le lieu le nom les moyens et les raisons de la guerre

 

qui passe sur le monde et emporte tout

 

mon amour je boirai à l'eau de tes yeux

 

comme on doit compter les battements du coeur

 

le viol la faim la pauvreté la lacheté

 

faisait que j'existais faisait que j'étais la

 

pour aimer il faut accepter de perdre

 

un grand souffle de rires et de pas

 

de terreurs qui raclent ma gorge

 

qui se jettent sur tout ce qui bouge

 

pour qu'on nous oublie que tout enfin

 

ce qu'il faut c'est la première chose

 

il tournait son visage vers moi puis

 

comme on garde pour rien sur soi

 

et c'est chose si légère un caillou

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MLB 10/05/2010 17:33



Like a rolling stone !



Marc Lefrançois 08/05/2010 14:10



Un poète que je découvre...