Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Nicolas

 

Je regarde les hommes. La vieille dame au bout du chemin aime les figues. J'en prends un dans mes filets. Elle les tient dans sa main et ses yeux sont blancs. Un beau gosse, avec qui je ne verrais pas le premier matin. La vieille dame est un peu comme ma grand-mère, perdue. A son départ, empilés sur les étagères du vestibule, je compterai mes beaux souliers. Comme ma grand-mère, oui, comme ma grand-mère. Quand meurt le jour, les murs s'épaississent. Il semble de tout impossible de sortir. Je la vois maintenant comme une tâche dans la verdure.

 

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

 

 

Page 6 "et puis plus rien de rêves" - Sofia Queiros

Page 19 "et puis plus rien de rêves" - Sofia Queiros

 

 

Commenter cet article

MLB 17/11/2013 18:43


Très soigneusement cousu et très émouvant !