Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Raphael et Jules

http://blaise.blog.mongenie.com/doc/usr/b/s/l/699985.jpg                                           « Je voulais indiquer aux jeunes gens d’aujourd’hui

qu’on les trompe, que la vie n’est pas un dilemme

et qu’entre les deux idéologies contraires entre lesquels on les somme d’opter,

il y a la vie, la vie, avec ses contradictions bouleversantes et miraculeuses,

la vie et ses possibilités illimitées,

ses absurdités beaucoup plus réjouissantes que les idioties et les platitudes de la « politique »,

et que c’est pour la vie qu’ils doivent opter,

malgré l’attirance du suicide, individuel ou collectif,

et de sa foudroyante logique scientifique.

Il n’y a pas d’autres choix possibles. Vivre ! »

 

 

Poète

 

Blaise Cendrars 


Dates

 

1er Septembre 1887-21 Janvier 1961 

 

 

Repères
biographiques

1909 : études à l'université de Berne (médecine, littérature, musique)

Juillet 1914 : il s'engage dans la légion étrangère.

28 septembre 1915 : il est grièvement blessé et amputé du bras droit (bras d'écrivain).

1916 : il est naturalisé français.

1917 : vie désordonnée : alcool, violence, tentative de suicide. Il explore son identité de gaucher. Cette année marque un tournant dans sa vie de poète. Se lie d'amitié avec Appolinaire. 

De 1917 à 1924, Cendrars, lassé de l'écriture se tourne quelque temps vers le cinéma. Mais il abandonne assez rapidement.

1924 : Voyage au Brésil, découvre son "Utopia Land", sa deuxième patrie spirituelle. Rupture avec le Surréalisme.

Années 30 : Il devient reporter. 

Seconde guerre mondiale : Grièvement blessé, il est réformé et il s'installe dans le sud de la France.

1950 : Retour définitif à Paris, participation à des émissions radiophoniques.

1960 : Il est victime d'une congestion cérébrale et reçoit la Légion d'Honneur de la main d'André Malraux.

21 Janvier 1961 : Mort de Blaise Cendrars à Paris.

 

 

Repères
bibliographiques

 

 

Novembre 1913 : Prose du Transsibérien et de la petite Jeane de de France.

1918 : année prospère : durant l'hiver à Cannes, il écrit Moravagine ainsi que de nombreux poèmes.

1919 : Les Pâques à New York, un long poème en prose.

1925 : premier succès auprès du grand publique avec son roman L'Or.

1926 : Moravagine, confirmation de son succès

1931 : publication d'Aujourd'hui, un recueil de proses poétiques.

1945 : Publications de Bourlinguer, un recueil de onze nouvelles qui plus ou moins autobiographiques.

 

 

Mouvement
littéraire

 

 

 

Caractéristiques du
mouvement
littéraire

 

 

 

 

Thèmes privilégiés
dans l'oeuvre
du poète

     

 Les thèmes privilégiés par Cendrars sont la Grande Guerre, les voyages, la vie et l'amour.

 

 

Choix
d'un poème

 



                    Tu es plus belle que le ciel et la mer

 

Quand tu aimes il faut partir
Quitte ta femme quitte ton enfant
Quitte ton ami quitte ton amie
Quitte ton amante quitte ton amant
Quand tu aimes il faut partir

Le monde est plein de nègres et de négresses
Des femmes des hommes des hommes des femmes
Regarde les beaux magasins
Ce fiacre cet homme cette femme ce fiacre
Et toutes les belles marchandises

II y a l'air il y a le vent
Les montagnes l'eau le ciel la terre
Les enfants les animaux
Les plantes et le charbon de terre

Apprends à vendre à acheter à revendre
Donne prends donne prends

Quand tu aimes il faut savoir
Chanter courir manger boire
Siffler
Et apprendre à travailler

Quand tu aimes il faut partir
Ne larmoie pas en souriant
Ne te niche pas entre deux seins
Respire marche pars va-t'en

Je prends mon bain et je regarde
Je vois la bouche que je connais
La main la jambe l'œil
Je prends mon bain et je regarde

Le monde entier est toujours là
La vie pleine de choses surprenantes
Je sors de la pharmacie
Je descends juste de la bascule
Je pèse mes 80 kilos

Je t'aime                              

 

Justification
du choix

Raphael : J'ai choisi ce poème car il est un de mes préférés de cet auteur. Il est un condensé des thèmes chers à Cendrars (le voyage, l'amour, la vie) et il est écrit en vers libre une forme assez utilisée par cet auteur. De plus, ce poème est un hommage et une invitation à l'amour mais aussi à la nature au voyage et à la vie ! C'est un poème remarquable à tout point de vue ! Ce "Je t'aime" final en écho au "Quand tu aimes il faut partir" du début, cette manière de raconter la vie, de raconter l'amour, élèvent ce poème au rang de chef d'oeuvre ! 

 

  Jules : Une chose que j'aime beaucoup dans ce poème est l'invitation de Cendrars  au véritable bonheur .

 

Quand tu aimes il faut savoir

Chanter courir manger boire

 Siffler

Et apprendre à travailler

 

Il me parait évident que le "apprendre à travailler" est ironique,Cendrars nous montre l'absurdité de ce "apprendre à travailler" en le mettant derrière des plaisirs simples de la vie . Ce poème est donc un véritable hommage à la vie . Le "Je t'aime" finale est véritablement surprenant d'émotion il donne un deuxième sens à ce poème . Pour moi comme Raphael ce poème est sincèrement magnifique .

 

 

 

 

                                                                     


Sources: image : http://blaise.blog.mongenie.com/doc/usr/b/s/l/699985.jpg

             Texte : _dossier biographique des poésies complètes de l'auteur : Du monde entier au coeur du monde

                          _wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Blaise_Cendrars

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article