Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par maxime

                                  brigitte-fontaine3.png

                                                                                                       source

 

 

 

 

 

Brigitte Fontaine explore, sans se soucier des hit-parades, différents mondes poétiques. Elle enregistre alors, des chansons avec des thèmes très variés tels que la mort ("Dommage que tu sois mort"), la vie ("L'été, l'été"), la folie ("Ragilia"), l'amour ("Je t'aimerai") ou encore l'injustice sociale ("C'est normal"), l'inégalité des sexes ("Patriarcat"), l'idéologie et le crime ("Le 6 septembre"), le faux engagement politique ("L'Auberge (Révolution)"), le racisme ("Y'a du lard"), voir elle-même et son compagnon ("Brigitte", "La harpe jaune", "Nous avons tant parlé")...

Parce qu' elle et son mari voguent entre pop, folk, électro et world music, les albums L'incendie et Vous figurent parmi les disques les plus inclassables de la scène française. Près de trente ans plus tard, l'audience internationale de ces 33-tours est comparable au disque-culte de Serge Gainsbourg, mais ils demeurent totalement ignorés du grand public.

Les années 1980 sont pour Brigitte Fontaine et son époux Areski Belkacem une période où ils seront  loin des studios d'enregistrement, Fontaine se consacre alors à l'écriture et au théâtre. Elle publie un roman (Paso doble) ainsi qu'un recueil de nouvelles («Nouvelles de l'exil»). En 1984, elle enregistre un 45-tours («Les filles d'aujourd'hui»), qui ne passera presque pas  à la radio mais qui lui vaut de participer à certaines émissions où elle montrera son style très particulier. La parution de l'album Genre humain, en 1995, rencontre un beau succès, notamment grâce à  des titres comme Conne (produit par Étienne Daho et Arnold Turboust). En 1997, alors qu'elle publie un nouveau roman (La Limonade bleue), elle enregistre Les Palaces et son titre-phare Ah que la vie est belle!. L'album est très bien accueilli par la presse. Disques d'or, ses albums Kékéland (2001) et Rue Saint Louis en l'île (2004) ont bénéficié de collaborations prestigieuses (Noir Désir, M, et bien d'autres). Paru en octobre 2009, son disque intitulé Prohibition reçoit en février 2010 le Prix de l'humour noir du disque. En mars 2011, elle publie un nouveau recueil de textes dans lesquel figure une anthologie de chansons et de poèmes intitulée "Mot pour mot".

 

 

                                brigitte-fontaine4.png

                                                                           source

 

Pour d'avantage d'information sur la bibliographie de Brigitte Fontaine: lien



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Julien 29/11/2011 09:41


Super lien vers Wiki !!


Pas mal, pas mal, l'article !! Merci Hadrien d'avoir fait toute la lumière sur cette incompréhension !!


Source

Hadrien 28/11/2011 15:59


Je ne pense pas qu'il ai voulu y inclure l'époux de Brigitte Fontaine dans la période de l'album Genre Humain, du moins pas cette chanson. Il voulait parler de la période 80. Sinon, article
sympatique !

louis 28/11/2011 10:36


je suis d'accord avec Jean Pierre meme si c'est un bon article.

Jean pierre 27/11/2011 21:51


Petite rectification la chanson "je suis conne" que vous mentionnez dans votre article est non seulement produite par le tandem (Turboust-Daho) mais elle est aussi composée par ces mêmes
personnes , je pense que le nom de Areski Belkacem apparaît par erreur ce n'est absolument son style 

MLB 26/11/2011 10:02


Même remarque :


Intéressant, mais on a l'impression que votre texte est un simple copier-coller d'un texte entier. Pourrriez-vous indiquer la source de ces informations ?

maxime 26/11/2011 10:24



La source de ces informations vient de wikipédia, est ce que je devrais mettre le lien vers la biographie complète de Brigitte Fontaine sur mon article?