Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Angela

 

 

Fragment 15 (page 133)

 

Ne me quitte pas interprétée par Nina Simone

 

 

J'ai choisi pour illustrer le fragment 15 page 133 la chanson Ne me quitte pas chantée par Nina Simone en 1965 (la chanson au départ a été écrite par Jacques Brel).

 

 

 

J'ai fait ce choix car je trouve cette chanson extrêmement touchante comme la situation dont il est question dans ce fragment du livre : la mort de May et donc indirectement la mort d'une partie de Magnus. Lorsque l'on écoute Nina Simone chanter cette chanson, on peut sentir tout le désespoir qu'elle ressent au timbre de sa voix, or lorsqu'on lit le fragment 10, la syntaxe, mais aussi le lexique suffisent à faire ressentir au lecteur ce que Magnus doit éprouver à ce moment. Par exemple page 133 « Magnus ferme les yeux, il laisse May lui annoncer sa mort par ce contact, lui adieu dans un frôlement. Il sent dans les paumes de son messager la chaleur qui s'en est allée d'elle, il reconnaît dans ce toucher le grain de la peau de May. Les mains de Terence sont imprégnées du souffle et du sourire de May », on sent en lisant cet extrait combien l'amour que Magnus portait à May était fort et sincère, tout comme lorsqu'on écoute la chanson. Par exemple, « Je ne vais plus pleurer, je ne vais plus parler... », mais encore avec « Je ferai un domaine où l'amour sera roi, où l'amour sera loi, où tu seras reine », comme May qui était pour Magnus comme un guide et qui lui a permis de se reconstruire.


Commenter cet article