Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par i-voix

http://idata.over-blog.com/1/38/87/45/Oulipo/oulipo2.jpg

http://www.le-temps-des-instituteurs.fr/travail_manuel/un_ouvroir.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouvroir

 

 

 

 

Voici, dans l'esprit de l'Oulipo, quelques jeux avec contraintes

susceptibles d'inspirer des réécritures de fables de La Fontaine.


undefined

(Source image)



1- S + 7 = Substituer à chaque substantif le 7ème qui suit dans le dictionnaire


La Corniche et la Reinette (Jersey de la Force) (S + 7,65) 


Matronne Corniche, sur une ardoise perméable,
Tenait en son bêret une fuite
Matronne Reinette, par l'ogive alléchée,
Lui tint à peu près ce lardon :
"Hé ! borné moralisateur, du cornichon.
Que vous êtes joli ! que vous me semblez bon !
Sans mentir, si votre rapace
Se rapporte à votre pogrom,
Vous êtes le photomaton des huitres de ces bonhommes. "
A ces mouillages la corniche ne se sent plus de journée ;
Et pour montrer sa belle volve,
Il ouvre une large belle, laisse tomber sa prononciation.
La Reinette s'en saisit, et dit : "mon boom moralisateur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de l'Edam :
Ce lémurien vaut bien une fuite, sans droit. "
La corniche, honteux et confus,
Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait poil.


2- Définitions = Substituer à chaque mot sa définition trouvée dans le dictionnaire 


A la manière de Littré 


Un gros oiseau carnassier noir de la famille des passereaux tenait dans son enveloppe cornée recouvrant ses os maxillaires une substance alimentaire préparée avec de la crème et du caséum de lait. Un quadrupède carnassier à longue queue, du genre chien, par l'impression particulière que certains corps produisent sur l'organe de l'odorat par leurs émanations volatiles, alléché lui tint à peu près cet emploi de la langue pour l'expression des pensées et des sentiments.


- Eh, terme de salutation, titre de salutation qui, avant la Révolution, ne se donnait qu'à certaines classe du gros oiseau carnassier noir de la famille des passereaux, que vous êtes joli, que vous me semblez beau. Par mes poils du menton et des joues, si votre chant des oiseaux qui vivent dans les rameaux est égal à l'ensemble de vos plumes, vous êtes la personne unique en son genre, supérieure aux autres des habitants de cette réunion d'arbres !


A ces sons polysyllabiques qui avaient un sens, le gros oiseau carnassier noir de la famille des passereaux ouvre largement son son enveloppe cornée recouvrant ses os maxillaires et laisse tomber ce que les oiseaux carnassiers ravissent pour leur nourriture.


Le quadrupède carnassier à longue queue, du genre chien s'en saisit et dit :
- Apprenez que tous ceux qui cherchent à séduire par des louanges vivent aux frais de ceux qui l'écoutent. Cette instruction donnée à fins d'enseignement vaut bien une une substance alimentaire préparée avec de la crème et du caséum de lait, sans incertitude sur la réalité du fait.

 



3- Monovocalisme = écrire un texte où n’apparaît qu’une seule voyelle


Le merle et le fennec (Gens des légendes)


Mère Merle, en chêne perché,
Serre en bec le Selles
Père Fennec, les sens alléchés,
Célèbre et encense :" Respects, Mère Merle.
Très généreuse et svelte, et belle !
Tes lèvres et tes pennes,
Engendre le rêve des bêtes
En ces mélèzes et en ces frênes"
Mère Merle se sent en fête ;
Et perd le sens, écervelée
Elle se penche et le chêvre descend.
Le Fennec prend en ses dents, et égrène : "Révérences, Merle,
Je me délecte et dépends des bénets :
Cette lèche-fesse est le dessert certes. "
Le Merle, berné et blessé,
Peste en serments de regrets éternels.



4- Lipogramme = écrire un texte sans utiliser une ou plusieurs lettres de l’alphabet



- Réécritures de la 1ère phrase d’A la recherche du temps perdu de Marcel Proust : « Longtemps je me suis couché de bonne heure » =

  • sans A Longtemps je me suis couché de bonne heure

  • sans I Longtemps nous nous couchâmes de bonne heure

  • sans C Longtemps je me mis au lit de bonne heure

  • sans S Enfant, on me mettait au lit tôt

  • sans R Longtemps je me suis couché à la tombée de la nuit (avec les poules)

  • sans E Durant un grand laps on m'alita tôt, trop tôt pour moi


- Extrait du roman de GEORGES PEREC La Disparition (1969) :

Un voisin compatissant l'accompagna à la consultation à l'hôpital Cochin. Il donna son nom, son rang d'immatriculation à l'Association du Travail. On l'invita à subir auscultation, palpation, puis radio. Il fut d'accord. On s'informa: souffrait-il? Plus ou moins, dit-il. Qu'avait-il ? Il n'arrivait pas à dormir ? Avait-il pris un sirop ? Un cordial ? Oui, il avait, mais ça n'avait pas agi. Avait-il parfois mal à l'iris? Plutôt pas. Au palais? Ça pouvait. Au front? Oui. Aux conduits auditifs ? Non, mais il y avait, la nuit, un bourdon qui bourdonnait. On voulut savoir: un bourdon ou un faux-bourdon? Il l'ignorait.

II fût bon pour l'oto-rhino, un gars jovial, au poil ras, aux longs favoris roux, portant lorgnons, papillon gris à pois blancs, fumant un cigarillo qui puait l'alcool. L'oto-rhino prit son pouls, l'ausculta, introduisit un miroir rond sous son palais, tripota son pavillon, farfouilla son tympan, malaxa son larynx, son naso-pharynx, son sinus droit, sa cloison. L'oto-rhino faisait du bon travail, mais il sifflotait durant l'auscultation ; ça finit par aigrir Anton..

 



5- Homophonie = réécrire le texte sans changer le son des mots qui le composent



LE CORPS BEAU ET L'HEURE NARRE


Mettre corps beau, sûr hein ? Art Breux père chez

Te naît, tançons baie qu’Ain from âge… »



6- Assonances = remplacer les noms, adjectifs et verbes par des mots aux sonorités proches et au nombre de syllabes identique 


LE CORNIAUD EST EN RETARD


 Maître Corniaud sur un astre gercé

Gelait en son steak un roi mage…



7- Permutations = réécrire le texte en déplaçant certains mots ou groupes de mots



CORBEAU LE ET RENARD LE


Un arbre perché sur Maître Corbeau

Tenait en son fromage un bec…



8- Centon = écrire un texte qui juxtapose des fragments de plusieurs textes



LE CORBEAU ET LA FOURMI


Maître corbeau ayant chanté tout l’été sur un arbre perché

Tenait en son bec un fromage quand une poule survint



9- Expansion = réécrire le texte en ajoutant des mots ou des passages nouveaux



LE CORBEAU BRETON ET LE RENARD TOSCAN


Maître corbeau noir sur un petit arbre résineux perché avec adresse

Tenait obstinément en son joli bec doré un lourd fromage de Hollande

qui coulait comme un fleuve en crue…



10- Suppression = réécrire le texte en enlevant des mots ou des passages 



LE CORNARD


Maître Corbeau, sur un arbre perché,
Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.



11- Parodie = imiter le texte en le caricaturant


MLB ET LE TOCARD


MLB sur une estrade perché

Faisait dans le texte un carnage…



12- Aphorime = réécrire un "aphorisme", en l'occurrence une morale d'une fable de La Fontaine, en changeant certains mots par d'autres mots qui riment avec eux.



Tout rappeur vit aux dépens de celui qui l'écoute.




13- Table des matières = proposer la table des matières d'un nouveau livre des Fables avec des titres originaux
 


LA FONTAINE, Fables, Livre XIII


I- Les deux phoques
II- L'hippopolièvre et la tortilope

...



14- Inversion = réécrire les morales des fables en en prenant le contrepied

 

Tout flatteur meurt aux dépens de celui qui l'écoute.

 

 


 

A venir :

des réalisations des lycéens d'i-voix

 

 

 

http://www.le-temps-des-instituteurs.fr/travail_manuel/un_ouvroir.jpg
http://idata.over-blog.com/1/38/87/45/Oulipo/oulipo2.jpg

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article