Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Justine

Pierre Le Pillouër :                              Isabelle Damotte :

"en                                             "On ne me donne pas la main pour monter le grand

 

 famille                                          escalier, les flocons glissent dans ma gorge. J'entortille

 si l'on ôte                                     les mots posés sur mes genoux, sois sage, attends  

 m                                                 nous là." 

 ça

 fait

 faille"

 

J'ai décidé d'associer ces deux extraits de poèmes, l'un de Pierre Le Pillouër et l'autre d'Isabelle Damotte, car ces deux textes montrent que lorsqu'on perd  un membre de notre famille, tout est dépeuplé, une faille se forme.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article