Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Jules

J'ai éprouvé un sentiment particulier à travers les mots de ce livre. Une sorte de nostalgie  heureuse. Une volonté d'immortaliser le souvenir, avant qu'il ne disparaisse. Sans superflus remonter à la source du souvenir même, le coucher sur papier avant qu'il ne disparaisse. Les trois morceaux que je vais vous présenter traduise le sentiment que j'ai éprouvé en lisant La place.    

 

Ces morceaux qui traduisent une douce mélancolie et un pudique sentiment de nostalgie mais pourtant si sincère. Expriment parfaitement les sentiments que devait éprouver Annie Ernaux en écrivant son livre. Elles rappellent des souvenirs inconnus, sûrement le souvenir de tous les jours heureux passés qu'un homme a éprouve.

 

 

Un doux souvenir

 

  link

 

 

 

La mélancolie 

 
   link

 

 

La nostalgie 

 


link

 

Commenter cet article