Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Yann

Le premier morceau que l'on peut relier au roman d'Albert Camus et une chanson de The Cure: "Killing an Arab". Cette chanson est l'oeuvre du chanteur du groupe, Robert Smith, qui en est l'interprète. Le chanteur definit cette chanson comme une expérience poétique retraçant le moment du meurtre commis par le personnage principal. Le titre fut souvent la proie de déformations politiques de la part notamment du Front National Anglais qui tenta d'en faire un hymne raciste. Robert Smith changea donc les paroles du refrain ironiquement "Killing an Englishman". Le titre aussi souffrit de polémique, c'est pourquoi le groupe envoya en même que l'album le roman d'Albert Camus.

 

 

 

 Les paroles:

 

Standing on the beach
With a gun in my hand
Staring at the sea
Staring at the sand
Staring down the barrel
At the arab on the ground
I can see his open mouth
But I hear no sound

I'm alive
I'm dead
I'm the stranger
Killing an arab

I can turn
And walk away
Or I can fire the gun
Staring at the sky
Staring at the sun
Whichever I chose
It amounts to the same
Absolutely nothing

I'm alive
I'm dead
I'm the stranger
Killing an arab

I feel the steel butt jump
Smooth in my hand
Staring at the sea
Staring at the sand
Staring at myself
Reflected in the eyes
Of the dead man on the beach
The dead man on the beach

I'm alive
I'm dead
I'm the stranger
Killing an arab

 

Et la chanson:

 


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article