Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Leïla

J'associe ce poème :

 

 

A chaque fois il me crie. Ca fait mal aujourd'hui j'ai le sang qui glue de mes oreilles dans mon cou. Il écarte sa bouche et il crie. Avant il m'a fais des choses avec la focielle je me souviens j'ai les marques. Mais moi c'est les cris c'est comme une lumière gelée dans ma tête alors je cogne ma tête très fort contre le mur je veux plus l'entendre tais toi je cogne je veux plus je veux.

 

 

 

Au tableau "Le cri" D'Edvard Munch .

 

munch_TheScream.jpg

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Chloé 30/11/2011 19:35


Liens entre le poème et le tableau, très interessant !