Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Héloïse

 

 

s'envolent les oiseaux

 

passe le ciel

 

sur la ligne mélodique

 

de Rachmaninov

 

que les oiseaux n'entendent

 

 

 

 

Dans ce poème de Anne Bihan, figurant dans son recueil Flotilles, l'évocation de Rachmaninov me parle beaucoup car c'est un compositeur que j'apprécie beaucoup. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai choisi d'associer à cette poésie une œuvre de celui-ci : son concerto numéro 3 interprété par la grande Martha Argerich.

 

 

 
                            

 

source

 

 

 
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article