Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Adèle

 Source image  

  

A propos du poème Conne du recueil Mot pour mot de Brigitte Fontaine, p262-263

 

 

Si ce poème était une couleur,

il serait gris de tristesse


Si ce poème était un animal,

il serait un âne...con


Si ce poème était un lieu,

il serait les lymbes


Si ce poème était une chanson,  

il serait Quand on est con de Georges Brassens


Si ce poème était un sketch,

il serait Le con de Franck Dubosc


Si ce poème était une personne,

il serait... nous !  

"parce que je suis conne et que tout le monde est con"

Et c'est pas moi qui le dis

 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article