Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Francesca & Irene

Livourne 6 novembre 2013

Touche pas à Cecioni !

Pendant la journée du 6 novembre 2013, les professeurs, les étudiants et les personnels non enseignent  du Lycée « Cecioni » se sont engagés dans une vive proteste pour exprimer leurs  pensées en contraste avec la décision de la Provincia de déplacer  deux sections du Lycée : la section pédagogique et la section scientifique. Ce déplacement est due à la surpopulation du Lycée Cecioni mais surtout parce que il y a deux Lycées ( «Le Lycée Enriques » et « le Lycée Niccolini Palli ») qui n’ont pas  autant d’ étudiants que le Lycée Cecioni, donc  la Provincia a décidé de déplacer ces deux sections dans ces lycée (Enriques et Niccolini Palli) qui en théorie sont plus en « difficulté ».  

La masse des protestants est partie du Lycée, à 9 heures du matin,  et  a marché dans la rue, en criant et en montrant leurs pancartes où il était écrit, par exemple, « TOUCHE PAS à CECIONI ! ».

La masse est arrivé devant l’entré de la Provincia et les étudiants ont commencé  à manifester  et ils ont cherché de provoquer les représentants du gouvernement  en criant des slogans comme  « on va lutter contre l’école d’élite ».

Par la suite, les étudiants  et après les professeurs  ont été reçue par les représentants pour discuter sur cette décision. Les protagonistes de cet événement ont  donné des solutions pour résoudre ce problème mais les « ennemis» de ce conflit n’ont pas accueilli aucun de ces solutions, en disant que les étudiants du Lycée Cecioni sont trop nombreaux, donc hors la loi.

Maintenant les professeurs et surtout les étudiants sont choqués mais au même temps ils ont décidé de continuer à protester et ils tous attendent une réponse positive !!!!

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marine 08/11/2013 23:14


J'espère sincèrement que vous gagnerez ce combat, bravo à vous tous pour cette détermination !