Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Jérémy & Jules

Michelangelo Merisi da Caravaggi, plus connu sous le pseudonyme de Caravage, est un peintre italien baroque de la fin du XVIe siècle. Cette artiste a mené une vie de débauché : il avait pour habitude de fréquenter tavernes et courtisanes. De plus, il était souvent mêlé à des bagarres ainsi qu'à des histoires de meutres (qui l'obligèrent à s'exiler de Rome).

Il fut un précurseur dans la technique du clair obscur. La majorité de ses œuvres font référence à la mythologie ou encore à la Bible (Bacchus, Méduse, La mort de la Vierge, Saint Matthieu et l'ange...)

 

 

16%20CARAVAGGIO%20LE%20SACRIFICE%20D%20ISAAC
 

La toile ci-dessus s'intitule « Le sacrifice d'Isaac ». Elle fut peinte en 1603, cependant une autre version fut produite antérieurement que celle ci en 1598. Elle mesure 104x135 cm. Cette huile sur toile est exposée au musée des Offices de Florence. Elle fut commandée par Maffeo Barberini (le futur pape Urbain VIII).

 

Elle représente un passage de la Genèse où Abraham (personnage central) tente de tuer son fils, Isaac, afin de prouver sa Foi envers Dieu. Sur la gauche, on voit un ange. Il est envoyé par le divin afin d'arrêter Abraham dans son geste. Sur la droite, il y a un bélier (qui servira de sacrifice selon la Genèse). Dans le fond de la toile, on peut apercevoir des habitations.

 

Ici, Caravage use de contrastes afin de faire ressortir la blancheur de l'ange. Par ailleurs, la lumière vient de la gauche, ce qui renforce la mystification du personnage. L'élément ressortant le plus est de l'oeuvre est sans doute le couteau : placé au centre, près a s'abattre sur la gorge d'Isaac. La ligne la plus flagrante est oblique, elle commence à partir de l'épaule de l'ange et fini au niveau de la tête d'Isaac. Elle parvient donc a attirer l'attention vers le visage horrifié de l'enfant et renforce l'intervention miraculeuse de l'ange qui dépose sa main sur le poignet d'Abraham pour le stopper. On peut également lire une ligne horizontale entre le regard de l'ange et du personnage biblique. D'autres lignes obliques sont apparentes, notamment celle partant du doigt de l'ange pointant le bélier, ou encore celle partant des yeux de l'animal vers Abraham.

 

Ainsi, grâce au jeu des lignes, Caravage fait ressortir l’interaction entre les personnages composant la toile, on pourrait presque entendre leur conversation...

 

Lesacrifciced'issac

 Lesacrifciced'issac 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/45/Michelangelo_Caravaggio_022.jpg/768px-Michelangelo_Caravaggio_022.jpgCLIQUER SUR LE TABLEAU CI-DESSUS
POUR ENTENDRE LES VOIX D'ABRAHAM,  ISAAC, DIEU . . .

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maëva 16/05/2011 18:54



J'adooooooore !!! L'ange est le mieux moi j'dis :)



Florine 16/05/2011 17:10



Enorme la voix de l'ange !!! x) Et le bélier aussi.