Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Juliette H.

J'aime beaucoup le poème L'homme qui voit une femme. 

C'est un souvenir que l'auteur nous donne à voir. 

C'est très évocateur. Nous pouvons imaginer cette femme riant avec ses enfants, face à la mer. 

Le poète a t-il vraiment rencontré cette famille? Nous ne le savons pas. Chacun de nous peut avoir vécu cela: croiser quelqu'un que l'on ne reverra jamais, mais dont on se souviendra longtemps. Une image qui nous émeut, nous choque, nous fait penser à quelque chose. 

Ce poème m'a touché par son côté universel.

 

2012-08-17-skellig.jpeg

 

Il y a des années

à la tombée du soir

sur le bac vers l'île de ré

j'étais assis devant une femme

qui riait avec ses deux fils

ressemblait un peu

à la comédienne andréa ferréol

ne me voyait pas

jamais je ne l'ai revue

elle est restée dans ce monde

bercé par la houle un monde

de femmes et d'enfants d'abord

où les hommes sont les enfants

d'une femme heureuse.

Commenter cet article