Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Margaux

"Pour tous ces chagrins qui faisaient les yeux rouges, le corps tendu et épuisé, la parole retenue, on disait dans l'enfance "il en a gros sur le coeur" de l'injustice qui n'a pas de mots, pas de lieu, rien qu'un corps à épuiser, " ils en ont gros sur le coeur" quand ils me saluent, dans leur bleu de travail, m'accueillent pleins d'amitié avec franches poignées de mains et bises fortes auxquelles on répond mieux qu'à la phrase simple " vous allez bien?" c'est cela qui me vient "ils en ont gros sur le coeur", avec un mouvement dans le regard un à-côté, un sourire qui se perd un perd un peu, un corps qui s'éloigne trop vite. "

 

 

 

J'aime ce poème dans le recueil Croquis Démolition qui est celui de Patricia Cottron-Daubigné  parce que je trouve qu'il prouve beaucoup l'injustice et la défavorisation des ouvriers qu'il y a dans notre société. C'est donc une ségrégation sociale.

De plus, j'aime également la répétition de l'expression " ils en ont gros sur le coeur" qui est répétée quatre fois et qui selon moi accentue encore plus le point de vue de Patricia Cottron-Daubigné.

J'apprécie donc la façon de l'auteur de formuler ses phrases pour toucher le lecteur.

Commenter cet article