Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Adèle

J'aime particulièrement le poème Les Eglantines du recueil Mot pour mot de Brigitte Fontaine. Il se trouve à la page 307 dans la partie Fatrasies.

 

Je le trouve particulièrement agréable parce que Brigitte Fontaine semble jeter toutes les idées qui lui passent par la tête, cependant c'est un désordre significatif. Je pense qu'en fait elle a choisi de faire comme si c'était un défilé de phrases diverses mais qu'elle a réfléchi stratégiquement à la place de chacune d'elles. J'aime son humour cynique, son ironie et son sarcasme.

Un vrai délice !

 

Extraits : "Ne faites pas confiance à tort et à travers. Ne vous méfiez pas à tort et à travers. Du reste, ne faites rien à tort ou à travers."

"Si vous ne comprenez plus rien à rien, pensez à autre chose [...] Si vous ne comprenez pas, je m'en fous."

"Moi je fais tout avec une certaine imperfection, c'est ce qui ne permet de rester modeste. La modestie est une qualité merveilleuse. Vous avez remarqué ? Vous avez remarqué ?" => Ce "ne" est-il une faute de frappe, ou un indice de son ironie ?

 

Et enfin, quelque chose qu'on fait tous plus ou moins au quotidien : "Quand je dis non, c'est peut-être. Quand je dis oui, ça m'étonnerait. Quand je dis peut-être, c'est peut-être peut-être. [...] Quand je dis oui, je ne dis pas non, c'est tout ce que je peux dire. [...] Quand je dis oui, inutile d'insister."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article