Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Jeanne

 

Au fil de ma lecture et de ce qui émanait des poèmes du recueil de Mireille Fargier-Caruso, Silence à vif, un nouveau titre s'est imposé dans mon esprit. Le titre que je propose est le suivant :

 

 

La lenteur des saisons

 

 

En lisant ce recueil de poèmes, une immense sérénité s'est emparée de moi. Le temps s'écoulait lentement et certains poèmes m'ont rappelé des souvenirs de mon enfance.

Je repensais à ces souvenirs avec délectation, un sourire au coin des lèvres. L'enfance, une époque si lointaine et si proche à la fois.

En voyageant à travers mes souvenirs, le temps semblait s'étirer, ample et sans entrave, aussi lentement que les bourgeons du printemps font place au soleil de l'été, aussi simplement que les flocons de neige hivernaux prennent la place des rondes de feuilles mortes de l'automne.

 

 

http://www.nikibar.com/expositions/peintures-HW/Les_saisons.jpgLes saisons, tableau de Helen WIENER

 

 

 

"Un seul printemps dans l'année,

et dans la vie une seule jeunesse .

 

Simone de Beauvoir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jeanne 05/12/2012 17:55


Merci Agathe :) !

Agathe 04/12/2012 17:43


Je suis d'accord avec toi, ce titre vas très bien au recueil :)