Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Nicolas

J 'aurais renommé un poème, celui de la page 46 nommé "Le beau cancer" en "Rève de liberté", car ce n'est que la dernière strophe du poème qui concerne réellement la maladie. Je ne pense pas que dans ce genre de situation, l'ennui soit le sentiment généralement éprouvé par une personne atteinte d'un cancer, mais plutôt l'envie de retrouver une vie normale et paisible, la volonté de s'en sortir afin de voir les jours avenirs. Même si je trouve que le titre est accrocheur grâce à son paradoxe, je ne pense pas qu'il soit très adapté pour ce poème.

 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article