Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Arthur

ARLEQUIN, LISETTE

 ...

ARLEQUIN
Ah ! Madame, sans lui j'allais vous dire de belles choses, et je n'en trouverai plus que de communes à cette heure, hormis mon amour qui est extraordinaire ; mais à propos de mon amour, quand est-ce que le vôtre lui tiendra compagnie ?


LISETTE
Il faut espérer que cela viendra. (à part) Je le sens bouillir, que me fait-il sous ses belles phrases ?


ARLEQUIN
Et croyez-vous que cela vienne ?


LISETTE
La question est vive ; savez-vous bien que vous m'embarrassez ? (à part ) Je ne puis pourtant lui résister !


ARLEQUIN
Que voulez-vous ? Je brûle, et je crie au feu.


LISETTE
S'il m'était permis de m'expliquer si vite. (à part ) Il y vient en m'embrouillant de tout !


ARLEQUIN
Je suis du sentiment que vous le pouvez en conscience.


LISETTE
La retenue de mon sexe ne le veut pas. (à part) Comment le pourrais-je plus longtemps !


ARLEQUIN
Ce n'est donc pas la retenue d'à présent qui donne bien d'autres permissions.


LISETTE
Mais, que me demandez-vous ?

...

 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article