Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Hugues

Scène 1, Acte I

 

Silvia. Mais encore une fois, de quoi vous mêlez-vous, pourquoi répondre de mes sentiments ? (A part : Cette fille de paysans commence à m'échauffer !)

 

Lisette. C'est que j'ai cru que dans cette occasion-ci, vos sentiments ressembleraient à ceux de tout le monde ; Monsieur votre père me demande si vous êtes bien aise qu'il vous marie, si vous avez quelque joie ; moi je lui réponds qu'oui ; cela va tout de suite ; et qu'il n'y a peut être que vous de fille au monde pour qui ce oui-là ne soit pas vrai ; le non c'est pas naturel. (A part) Cette petite bourgeoise est bien sotte. Comme je rêverais moi aussi que l'on m'épouse et me sauve de cette maison !

 

Slivia. Le non c'est pas naturel ! quelle sotte naïveté ! Le mariage aurait donc de grands charmes pour vous ?  (A part) Ne comprends-elle pas que mariage rime avec cage?

 

Lisette. Eh bien, c'est encore oui, par exemple.

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article