Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Jeanne

 

L'aparté rajouté ci-dessous se situe à la fin de la Scène 3 de l'Acte III, de la comédie de Marivaux intitulée Le Jeu de l'amour et du hasard.

 

Précédemment, Silvia a annoncé à son frère, Mario, l'imposture de Dorante. Ce dernier ignore encore que Silvia use de la même supercherie que lui. Silvia compte en profiter encore un petit moment et, pour vérifier l'exacte nature des sentiments de Dorante à son égard, elle demande à Mario de feindre de l'aimer. Mario obéit et va même plus loin dans son jeu : il interdit à Dorante d'évoquer tout haut son amour et le chasse.

(...)

 

MARIO. Eh bien, qu'il s'en aille !

DORANTE, à part. Je souffre.

SILVIA. Cédez, puisqu'il se fâche.

DORANTE, bas à Silvia. Vous ne demandez peut-être pas mieux ?

MARIO. Allons, finissons.

DORANTE. Vous ne m'aviez pas dit cet amour-là, Lisette.

SILVIA, à part. Il me semble que mon frère prenne son rôle trop à coeur. Un simple badinage, comme je le lui avais demandé, aurait suffit. Était-il nécessaire qu'il lui ordonnât de partir ? Était-il nécessaire qu'il le réduise au silence quand tant de doucereuses paroles sortent d'entre ses lèvres ? Qu'a-t-il bien pu lui dire pour le mettre dans un tel état de colère ? Ah, cette aventure-ci m'étourdit ! Mais, je me dois de calmer mes tourments et perdurer dans le rôle que je me suis assignée, dans le dessein d'acquérir complètement son coeur. 

 

Scène 4

MONSIEUR ORGON, MARIO, SILVIA

 

SILVIA. Si je n'aimais pas cet homme-là, avouons que je serais bien ingrate.

MARIO, riant. Ah ! ah ! ah ! ah !

 

(...)

 

http://michelb.perso.neuf.fr/fiches%20spl%20060221/photos_agrandies/images/jeu03.jpgLe Jeu de l'amour et du hasard, joué en 2006

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article